Mazda

Leasing Mazda électrique | Devis LOA et LLD

La course à l’électrification a commencé chez les constructeurs automobiles du monde entier. Si certains se disputent les premières marches, d’autres se montrent plus réticents à l’idée de sauter le cap. C’est le cas de Mazda qui arrive très tardivement sur le marché. Quoi qu’il en soit, le constructeur japonais est désormais sur la ligne de départ et présente le MX-30, son premier véhicule électrifié.

Une électrification tardive chez Mazda

Si les gouvernements du monde entier enchainent les mesures pour convaincre la population d’opter pour les véhicules électriques, l’heure est encore aux doutes chez Mazda. Le constructeur japonais a mis du temps à emboiter le pas et à électrifier sa gamme. Sur le continent nord-américain, il ne propose aucun modèle électrique ni hybride et mise sur une autre stratégie visant à rendre les propulsions essence plus écoénergétiques. Pour Mazda, le constat est simple. Pour qu’elle ne soit pas polluante, une voiture ne doit pas seulement émettre moins de CO2. Il est également impératif que sa fabrication et celle des batteries notamment soient moins nocives pour l’environnement. Au sein de l’entreprise, on se base plutôt sur le concept « Well to Wheel » ou « puits à la roue » autrement dit du puits de pétrole jusqu’au véhicule. Un plan nommé «Sustainable Zoom-Zoom 2030» a été mis en place avec comme objectif de baisser de 90% les émissions de CO2 de l’entreprise pour 2050. À plus courte échéance, le but est de réduire les rejets de 50% pour 2030.

Mazda MX-30, premier modèle électrifié du japonais

Compte tenu de son positionnement dans la production de voiture électrique, Mazda décide d’y aller doucement, mais sûrement. Le fabricant a présenté en 2019 son tout premier modèle, le MX-30. Il s’agit d’un SUV incarnant modernité et élégance qui attire l’attention par son design Kodo, l’âme du mouvement, affichant des lignes pures et simples. Le Kodo vient remplacer le design Nagare utilisé précédemment par le constructeur dans la conception de ces véhicules. Ce stylisme prône des formes racées tirées de la tension et la dynamique des félins qui bondissent. En plus d’une esthétique plus qu’accrocheuse, le MX-30 propose un intérieur digne de ce nom avec des sièges confortables et accueillants, une console centrale moderne, des espaces de rangement ergonomiques et en prime, les meilleures fonctions de connectivité et un système audio haut de gamme. Sous le capot, le MX-30 s’équipe d’une batterie de 35,5 kWh offrant une autonomie de 200 km. Certains se demandent les raisons ayant poussé Mazda à limiter les performances de son auto. Pour les ingénieurs de la marque, l’argument est simple : un automobiliste parcourt 50 km par jour en moyenne. C’est pourquoi ils estiment que la surenchère sur les batteries est inutile. Mais pour tranquilliser les conducteurs qui auraient peur de la panne d’électricité, un prolongateur d’autonomie a été intégré.

Financer une Mazda en LOA ou LLD : demander un devis

Pour le moment, le MX-30 n’est disponible qu’en une seule finition « First Edition » bientôt complétée par d’autres versions. Son prix démarre à 27 400 euros pour 2020. L’acquisition du véhicule, mais aussi des autres modèles de la marque peut tout à fait s’envisager sous forme de leasing. Cette formule plait énormément pour sa souplesse. Au lieu d’acheter le véhicule et d’en subir les contraintes comme la dépréciation ou la revente, il suffit de le louer sur une longue durée allant de 1 à 5 ans. À la fin de l’engagement, le conducteur peut décider de l’acheter s’il a misé sur une Location avec Option d’achat. Mais avant de démarrer les démarches, le plus judicieux est de passer d’abord par une demande de devis. Celle-ci est rapide, facile, confidentielle, gratuite et sans engagement.

Leasing Mazda MX-30 | Devis LOA et LLD

À l’heure où les constructeurs automobiles se lancent dans une course effrénée dans l’électrification de leurs gammes notamment à cause des sanctions imposées par les règlementations européennes, Mazda a mis du temps...