Leasing Citroën C-Zéro | Devis LOA et LLD

Votre devis personnalisé

Vous êtes :
J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires d'e-vroum afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Elle porte très bien son nom. La C-Zéro promet zéro émission de CO2, zéro litre de carburant et zéro bruit. Une voiture propre par excellence qui a été conçue pour répondre aux enjeux de mobilité de demain en associant autonomie suffisante, recharge rapide et petit gabarit.

Citroën C-Zéro : une allure audacieuse, un style taillé pour la ville

La Citroën C-Zéro démarre sa carrière en 2010 en partageant les mêmes bases que la Peugeot iOn et la Mitsubishi i MiEV. Elle représente le premier modèle 100% électrique de la marque aux chevrons. Néanmoins, il ne s’agit pas là de son premier coup d’essai puisqu’elle avait déjà tenté de produire une déclinaison de la Saxo dans les années 1990, mais qui n’avait pas fait long feu à cause d’un tarif exorbitant. Avec la C-Zéro, Citroën compte rectifier le tir en attirant le public d’abord par les soins apportés au design. Le VZE séduit pour son style audacieux mettant en avant une arche de toit bombée, des lignes arrondies et fluides ainsi que des surfaces vitrées très larges qui procurent davantage de luminosité. Ce modèle est complètement taillé pour la ville grâce à son petit gabarit de 3,48 mètres qui permettra au conducteur de se faufiler partout aisément. À l’intérieur, place à une remarquable habitabilité qui invite au confort. La C-Zéro s’enrichit de plusieurs équipements notamment un système de contrôle de trajectoire électronique ESP, l’ABS, 6 airbags, l’ASR, la direction assistée et le système télématique autonome pour l’appel d’urgence.

Que vaut la C-Zéro au niveau de la batterie et de l’autonomie ?

Il est vrai que si l’on tient compte des performances des véhicules électriques actuels, celles de la C-Zéro semblent peu reluisantes. Mais gardons en tête que le véhicule est sorti il y a dix ans et que depuis, les technologies ont bien évolué. Certes, un dépoussiérage ne serait pas de refus pour ce VZE des chevrons. Pour l’heure, il est propulsé par un moteur électrique d’une puissance de 49 kW ou 67 chevaux lui permettant d’offrir une vitesse maximale de 130 km/h. La batterie en lithium-ion propose une capacité énergétique de 14,5 kWh soit une autonomie entre 100 et 120 km en cycle NEDC qui suffit pour réaliser les trajets quotidiens en ville. Coup de chance : la C-Zéro est pourvue d’un système de recharge rapide permettant de récupérer 80% de l’énergie en 30 minutes seulement. Grâce à son moteur spécifique, le véhicule gagne de l’énergie lors des phases de décélération.

Un financement en leasing : des arguments favorables

La C-Zéro se négocie à un tarif de 26.900 € TTC. Il fut un temps où la marque a proposé des promotions exceptionnelles sur son véhicule à un coût de près de 10 000 euros dans l’optique de relancer les ventes. Pour réussir à obtenir à nouveau un tel tarif, les consommateurs peuvent jouer sur les bonus écologiques et les primes à la conversion. Et pour ceux qui n’auraient tout bonnement pas un tel budget, la solution est simple : le leasing. Que ce soit pour une LOA ou une LLD, la formule plait pour sa flexibilité. La première offre comme son titre l’annonce permet d’acquérir le véhicule à la fin de la période de la location. Il est possible d’y souscrire avec ou sans apport et de définir les loyers, le kilométrage et la durée de leasing adapté avec le loueur. La Location Longue Durée quant à elle n’offre pas la possibilité de racheter. Après l’expiration du contrat, la voiture est restituée. Son avantage ? Elle donne la liberté de ne pas être lié au fait d’être propriétaire et d’en subir les inconvénients (revente, pannes, démarches administratives, entretien, frais supplémentaires, etc.).