Leasing Mercedes e-Vito | Devis LOA et LLD

Votre devis personnalisé

Vous êtes :
J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires d'e-vroum afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

L’électrification automobile qui gagne l’Europe touche tous les segments y compris les utilitaires légers. Le marché des utilitaires électriques n’en est qu’à ses balbutiements actuellement, laissant quasiment le champ libre aux constructeurs. Mercedes a flairé le créneau, d’où le lancement de son e-Vito en réponse au Renault Kangoo ZE et Master ZE, Volkswagen e-Crafter, Citroën Berlingo, Peugeot Partner, Nissan e-NV200 et consorts. L’utilitaire électrique a un avantage notoire : il est disponible en LLD.

e-Vito : rouler de façon écologique

Prochainement, les livraisons en centre-ville ne seront plus possibles pour les véhicules thermiques. D’ores et déjà, il est crucial pour les entreprises de trouver une alternative. Les modèles électriques s’imposent comme la réponse la plus évidente dans ce contexte. Actuellement, les constructeurs automobiles sont dans les rangs pour électrifier leurs gammes d’utilitaires et Mercedes ne déroge pas à la règle. Le fabricant a lancé son e-Vito en 2019. L’utilitaire n’est pas une nouveauté en soi puisqu’il n’est qu’une déclinaison électrique du Vito connu depuis 1996 et un descendant du Vito e-Cell proposé en 2010. Mais bien évidemment, ce modèle se fait plus frais et moderne pour satisfaire les besoins professionnels actuels. Son moteur électrique va permettre aux entreprises de réduire largement le TCO de leurs flottes, car comme on le sait, un modèle électrique affiche un coût d’usage moins élevé qu’une version thermique. De plus, l’e-Vito a été conçu pour offrir une autonomie tout à fait acceptable permettant un usage confortable. Il est équipé d’une batterie de 35 kWh offrant une autonomie de 150 km en cycle WLTP. Certes, cela peut sembler peu par rapport à ce qui se fait sur le marché, mais il faut savoir qu’en France, un utilitaire parcourt en moyenne 74 km au quotidien. Au regard de ce chiffre, l’e-Vito dévoile donc des performances satisfaisantes. Côté puissance, le moteur électrique de 85 kW ou 116 chevaux avec 295 Nm de couple offre une vitesse de pointe bridée à 80 km/h pour économiser de l’énergie. D’autant que le véhicule est assez gourmand puisqu’il consomme en moyenne 30 kWh/100 km.

Mercedes e-Vito : un fourgon taillé pour le travail

L’e-Vito est disponible en une version fourgon qui est strictement un utilitaire et une version de tourisme appelé Tourer qui est dédiée au transport de personnes. Chaque modèle offre un empattement de 3200 mm. La version Van plus particulièrement propose deux longueurs : l’une de 5,14 mètres et une autre de 5,37 mètres. La version longue affiche un volume utile de 6 m3 et une charge utile de 1073 kg tandis que la seconde version extra-longue propose un volume utile de 6,6 m3 et une charge utile de 900 kg. L’e-Vito est en mesure de proposer un tel espace utile grâce aux batteries placées dans le soubassement et qui ne prennent donc pas de place. Grâce à ses dimensions, l’e-Vito aidera les professionnels à assurer les livraisons de dernier kilomètre et cela, en toute sécurité, car le véhicule est doté entre autres de caméra de recul, de feux stops adaptatifs, d’une aide au démarrage en côte, etc.

Offres et devis LOA et LLD pour le Mercedes e-Vito

Évoquons maintenant un sujet qui fâche : le prix. Les entreprises devront se serrer la ceinture pour financer leur e-Vito qui se négocie à partir de 41 000 euros HT sauf si elles optent pour une Location Longue Durée. Grâce à cette formule, elles n’ont pas besoin d’acheter au comptant le véhicule, mais d’étaler son paiement sur la durée. La LLD est assortie de loyers qui permettent de payer le coût d’usage et cela, sur une durée de location définie selon les besoins du professionnel. Ce dernier pourra également déterminer avec le loueur le kilométrage adapté. Il s’offre même la possibilité de modifier le contrat en cours de route pour qu’il soit conforme à l’évolution de l’usage et évite le paiement de pénalités dues au dépassement kilométrique.