Leasing Peugeot e-Expert | Devis LOA et LLD

Dans le secteur des véhicules utilitaires électriques, le groupe PSA dispose d’une longueur d’avance sur ses concurrents en équipant ses modèles de batteries performantes capables d’offrir les meilleures autonomies du marché. Le Peugeot e-Expert ne fait pas exception à cette règle et garantit un rayon d’action de 330 km aux professionnels opérant dans la livraison du dernier kilomètre. Il a aussi l’avantage d’être accessible sous forme de LOA ou de LLD auprès du constructeur ou d’un autre loueur, ce qui facilite son financement.

LOA Peugeot e-Expert : principe et avantages

Dans la course à l’électrification, Peugeot a décidé de convertir l’ensemble de sa gamme de VU en des modèles 100% branchés. L’Expert n’y a pas échappé et se dote désormais d’un électromoteur d’une puissance de 100 kW/136 ch pour 260 Nm de couple atteignant une vitesse maximale bridée à 130 km/h. Au volant, les conducteurs ont le choix entre trois modes de conduite à savoir Eco à 60 kW, Normal à 80 kW et Power à 100 kW. Le véhicule se décline en deux puissances de batteries : l’une de 50 kWh promettant 230 km d’autonomie et l’autre de 75 kWh revendiquant jusqu’à 330 km. Rares sont les VU électriques capables actuellement d’offrir un tel rayon d’action. Le Mercedes eSprinter par exemple se contente de 157 km tandis que le Renault Master E-Tech affiche 120 km seulement. Seuls le Fiat e-Ducato et le Ford e-Transit parviennent à rivaliser avec la lionne en proposant respectivement 360 km et 350 km d’autonomie. En dépit de son électrification engendrant l’introduction d’une batterie lourde et volumineuse, le Peugeot e-Expert préserve quasiment les mêmes prestations utiles que les versions thermiques. Il est disponible en trois longueurs et déploie une charge utile de 1078 kg contre 1400 kg pour l’Expert diesel. Le volume utile quant à lui oscille entre 4,6 et 6,6 m3.

Par ailleurs, conscient des contraintes financières vécues par les entreprises en ces temps de crises, le constructeur a aussi développé spécialement une offre de location en crédit-bail pour son e-Expert. Appelée aussi Location avec Option d’Achat, cette formule financière donne l’opportunité aux professionnels de profiter de la jouissance du véhicule moyennant le paiement de loyers mensuels constants. L’e-Expert est commercialisé à un tarif mensuel de 270 euros au cours d’une location de 60 mois assortie à un forfait kilométrique de 50 000 km. Le souscripteur est invité à payer un premier loyer majoré de 4205 euros HT avant de pouvoir repartir avec son fourgon. Une fois le contrat passé, il arbore le statut de locataire et c’est le loueur qui reste propriétaire du bien. Toutefois, le client peut décider de faire un rachat pour que son fourgon électrique lui appartienne définitivement. Sur cet exemple d’offre émise par Peugeot, l’option d’achat finale à payer représente 12 341 euros.

LLD Peugeot e-Expert : principe et avantages

Contrairement à la LOA, la Location Longue Durée (LLD) ne prévoit pas d’option d’achat et les souscripteurs sont alors contraints de restituer le véhicule au terme du bail, en veillant à avoir correctement respecté le plafond kilométrique et l’état d’usure normale de leur Peugeot.

Cette solution locative propose moult avantages, ce qui explique son succès auprès de nombreuses entreprises. Tout d’abord, elle garantit une meilleure visibilité ainsi qu’une maîtrise du budget. Toutes les conditions relatives à la LLD sont clairement stipulées dès la signature du contrat que ce soit la durée d’engagement, le montant des mensualités et les divers services associés. L’entrepreneur sait exactement dans quoi il s’engage et connaît avec précision les dépenses qui l’attendent chaque mois sur l’usage de son véhicule.

La LLD propose aussi des prestations annexes aux entreprises afin de les alléger de la gestion de leur flotte auto. Le loueur peut mettre en place des services d’entretien et de maintenance incluant les contrôles techniques et périodiques, le prix de la main-d’œuvre, certaines réparations mécaniques ainsi que la fourniture des pièces détachées. Il offre aussi l’assistance et le dépannage 24/7 ainsi que des véhicules de remplacement au besoin. Dans les contrats premium de LLD, il est même possible d’accéder à l’assurance décès-invalidité, la garantie de perte financière, l’assurance auto et le remplacement des pneumatiques.

Les sociétés de leasing font aussi preuve d’une certaine flexibilité à l’égard de leurs clients ayant succombé à la LLD. Théoriquement, tous les contrats sont assortis d’un plafond kilométrique à ne pas dépasser pouvant aller de 10 000 à 20 000 km par an. En cas de kilométrages excédentaires, des pénalités d’une valeur de 5 à 10 centimes d’euro sont facturées à la fin de la location. Toutefois, les conducteurs ayant un profil de gros rouleurs peuvent demander au loueur d’appliquer une hausse sur leur forfait kilométrique afin qu’il s’ajuste à leurs besoins et leur évite des frais onéreux. A contrario, si le plafond est trop élevé au regard de l’utilisation réelle du véhicule, il est possible de demander une baisse du kilométrage et ainsi jouir de loyers mensuels dégressifs.

Leasing Peugeot e-Expert sans apport

Dans l’offre de Peugeot, un apport de 4205 euros HT est demandé afin de financer les frais de dossier du crédit-bail et réduire le prix des mensualités suivantes. Ce montant a déjà été déduit du bonus écologique, sous réserve d’éligibilité. Il est toutefois intéressant de savoir qu’aucune loi n’oblige clairement le souscripteur à payer ce capital de départ. Il a la possibilité d’opter pour un leasing sans apport s’il ne veut pas mobiliser ses fonds propres pour régler ce montant. Par contre, le leasing sans apport n’est accessible qu’à ceux qui ont une capacité de remboursement adaptée, étant donné que le prix des mensualités sera revu à la hausse.

Devis leasing Peugeot e-Expert en LOA ou LLD

Bien qu’il ne soit pas question à proprement parler d’un prêt bancaire, le leasing représente un engagement financier à honorer sur le long terme. Avant de sauter le pas, un entrepreneur a intérêt à vérifier sa capacité réelle à s’acquitter de ses loyers mensuels. Pour éviter les mauvaises surprises, il peut effectuer des demandes de devis auprès de plusieurs leaseurs afin d’avoir une idée précise des montants à assumer tout au long de sa LOA ou LLD.