Combien coûte l’installation d’une borne de recharge en entreprise ?

L’électromobilité représente une formidable opportunité de s’affranchir de la dépendance aux énergies fossiles et d’apporter une réponse pertinente aux nouveaux enjeux environnementaux. Toutefois, pour que l’usage des voitures électriques se démocratise, tous les acteurs doivent être mis à contribution y compris les entreprises. En adoptant des flottes de véhicules zéro émission et en installant des bornes sur leur parking ouvert ou non aux visiteurs, elles participent à l’essor des voitures propres. Elles ont l’avantage de bénéficier d’aides étatiques pour financer la mise en place des infrastructures de recharge.

Quel intérêt d’installer une borne de recharge en entreprise ?

Incluant les points de recharge privés disponibles chez les particuliers, dans les parkings d’entreprises ou en copropriété, la France compte actuellement 612 000 points de recharge. Le pays enregistre ainsi 20% des bornes sises en Europe. Le développement de ce maillage est dû aux nombreux efforts gouvernementaux. Les pouvoirs publics ont mis en place des stratégies visant à densifier le réseau de recharge dans le pays comme l’obligation de pré-équipement des parkings dans les bâtiments neufs, les crédits d’impôt pour les particuliers installant des bornes ou encore le programme ADVENIR.

En parallèle, l’État incite aussi les acteurs du secteur privé à envisager l’installation de bornes de recharge sur leurs places de parking. Les entreprises qui sautent le pas et décident de mettre de tels équipements à disposition des clients et visiteurs s’offrent l’opportunité de se distinguer de la concurrence grâce à ce service supplémentaire. Elles répondent à un nouveau besoin concernant les nouvelles mobilités en donnant la possibilité aux électromobilistes de pouvoir se brancher. L’entreprise démontre aussi son engagement en faveur de l’environnement en encourageant l’usage de ces véhicules propres.

L’achat de la borne de recharge : les critères qui influent sur le prix

Le prix de l’installation d’une borne de recharge dépend de deux éléments principaux : le produit et la main-d’œuvre. Concernant l’équipement en lui-même, les tarifs sont influencés par une myriade de critères tels que la marque. Le marché des bornes de recharge est actuellement hyper concurrentiel avec la multitude d’enseignes qui se sont spécialisées sur cette niche. Les utilisateurs ont le choix entre les marques généralistes de matériels électriques comme Schneider, Hager ou Legrand ou les fabricants spécialisés qui ne produisent que des bornes comme Wallbox, Newmotion ou EVBOX.

La puissance entre aussi en ligne de compte. Les entreprises qui ont un budget limité privilégieront les bornes en courant alternatif qui délivrent 3,7 à 22 kW. Il est vivement recommandé de s’orienter vers les unités les plus puissantes libérant 11 ou 22 kW pour accélérer au maximum la recharge et éviter de frustrer les utilisateurs.

Les fonctionnalités offertes influent aussi énormément sur le prix d’achat. Au niveau des restrictions d’accès par exemple, les bornes qui fonctionnent en Plug& Charge et celles munies d’un lecteur RFID n’ont pas le même tarif. Sur le marché, il existe aussi les bornes doubles qui sont pourvues de deux connecteurs type 2S pour autoriser la recharge simultanée de deux voitures. Ces modèles sont bien évidemment plus coûteux. Comptez 2 190 euros pour l’EVBOX BusinessLine double contre 750 euros pour la version EVBOX Elvi classique de 2,3 à 22 kW.

Sur le marché, il existe aussi des versions offrant la possibilité d’une connexion 3G pour configurer la revente d’électricité. Les propriétaires peuvent choisir le tarif par heure, par connexion ou par kW consommé.

Le coût de l’installation d’une station de recharge en entreprise

À part l’achat du matériel, l’entreprise doit aussi prévoir le tarif de la pose. Le coût comprend une foule de paramètres comme le type de bornes à installer, les accessoires nécessaires aux travaux, le prix de la main-d’œuvre et des déplacements ou encore l’acheminement des matériels sur le lieu d’intervention.

Pour l’achat des matériels électriques comme les fils ou les connecteurs, les dépenses à prévoir varient de 200 à 750 euros. La main-d’œuvre coûte entre 750 à 3000 euros. Pour les travaux divers incluant la signalisation, les rénovations ou la réalisation des travaux, la plupart des devis affichent entre 50 à 500 euros. Le transport est tarifé de 250 à 1500 euros. Quant aux autres équipements indispensables à l’exemple du transformateur, prévoir de 10 000 à 25 000 euros. La demande de permis de construire peut aussi être indispensable et coûte 50 à 200 euros.

En entreprise, le budget sera toujours plus important qu’une installation en maison individuelle ou en copropriété. Les configurations sont plus complexes à cause de l’éloignement des parkings, de l’implantation de plusieurs bornes à la fois ou des installations électriques plus difficiles à réaliser.

Quelles sont les aides offertes aux entreprises ?

Pour alléger l’investissement relatif à la mise en place d’une borne de recharge, une entreprise peut recourir à des subventions gouvernementales. Parmi les aides disponibles figure la prime ADVENIR qui est financée par les certificats d’économies d’énergie et qui s’adresse non seulement aux entreprises, mais aussi aux collectivités et aux particuliers. Le but de ce programme est d’augmenter le nombre de points de recharge en France en finançant une partie du coût de l’installation. Si les bornes sont dédiées à un parking réservé à la flotte et aux salariés exclusivement, le taux de l’aide est de 20% plafonné à 960 euros par point de recharge. S’il s’agit d’implanter des infrastructures sur un parking dédié à une flotte de véhicules poids lourds, la prime est de 60%. Le montant maximal accordé est de 2700 euros pour les bornes de 12 kW à 43 kW, 4000 euros pour celles de 20 kW à 40 kW, 9000 euros pour celles de 41 à 140 kW et 18 000 euros pour les plus de 140 kW. Le taux reste également à 60% pour les parkings accessibles aux visiteurs ou aux clients.

Pour devenir éligible à la prime ADVENIR, il est impératif de faire appel aux services d’un technicien certifié IRVE qui est le seul à maîtriser les exigences techniques imposées par le cahier des charges. L’entreprise doit aussi compléter le dossier administratif pour demander la prime. Une fois l’installation effectuée, divers justificatifs doivent être adressés à ADVENIR. Dès que le dossier est validé, le bénéficiaire reçoit le versement dans un délai de 45 jours.