Installateur bornes de recharge pour voiture électrique : conseils, prix et devis

L’électromobilité connaît un essor fulgurant ces dernières années. Le secteur commence à bénéficier d’un cadre règlementaire très strict notamment dans le domaine de la recharge. L’installation des solutions de recharge dédiées aux voitures électriques doit répondre à des normes drastiques. Depuis la promulgation du décret de janvier 2017, elle est à confier exclusivement à un installateur certifié IRVE qui détient les compétences spécifiques pour mener à bien une telle opération.

Quelles sont les particularités de l’installateur IRVE ?

Devant l’essor du marché des voitures électriques, l’émergence d’une conscience écologique collective et la taxation des véhicules polluants, les organismes de qualification ont proposé d’instituer la mention IRVE à partir de 2015. Désignant les Infrastructures de Recharge pour Véhicule Electrique, cette notion fait ainsi référence aux différentes installations destinées à recharger les voitures 100% électriques ou hybrides rechargeables. La qualification est obtenue par des électriciens qui ont suivi une formation certifiante combinant théorie et pratique auprès d’un organisme de formation diligenté par l’AFNOR ainsi que Qualifelec. Plusieurs modules ponctuent ladite formation : câble électrique spécifique, normes de sécurité à respecter, puissances des bornes, paramétrage aux appareils connectés, détection des anomalies, etc. Avant de pouvoir accéder au titre d’installateur IRVE, il est nécessaire de détenir certaines qualifications notamment Logement, Commerce, Petit-Tertiaire, Installations électriques – Installations électriques – Éclairage Public et Branchements & Réseaux – Moyen, Gros, Tertiaire, Industrie, Installations électriques.

Il n’existe que trois types d’électriciens IRVE en France. Il est dit de « niveau 1 », lorsqu’il détient uniquement les compétences nécessaires pour intervenir auprès des particuliers afin de mettre en place des bornes de moins de 22 kW sans configuration pour la communication et la supervision. En niveau 2, le technicien est en mesure d’installer des infrastructures de recharge jusqu’à 22 kW équipées de systèmes de communication et de supervision. Ses services sont surtout offerts aux collectivités, aux commerces et aux entreprises. Avec le niveau 3, il est habilité à opérer sur les bornes rapides de 43 kW en courant alternatif AC et de 50 à 350 kW en courant continu DC.

Passer par un installateur de bornes de recharge : gage de performance

Le technicien IRVE est devenu un acteur incontournable dans le développement du réseau de recharge en France. Dans l’optique de mieux encadrer le secteur, le législateur a rendu obligatoire l’intervention de ce professionnel dans la pose d’une infrastructure de recharge délivrant plus de 3,7 KW. Cette mesure a été instituée dans le décret n°2017-26, paru au Journal Officiel du 13 janvier 2017. Seuls les dispositifs de moins de 3,7 kW qui sont situés dans les logements privatifs et qui n’ont pas pour fonction première de recharger une voiture électrique sont exemptés de cette obligation.

En plus d’être en phase avec la règlementation, passer par un installateur IRVE est l’occasion de profiter de conseils personnalisés dans le choix de la meilleure borne de recharge à installer chez soi ou sur son site. Toutes les voitures électriques possèdent leurs propres caractéristiques : puissance maximale, valeur de la terre tolérée, monophasé ou triphasé. Le technicien préconise à son client l’installation la plus adéquate pour son véhicule.

Au-delà, il permet à ses clients de rester couverts par les garanties et les assurances. En cas de sinistres dans un logement dus à l’usage d’une borne mal installée, l’assureur peut invoquer un non-respect des normes pour refuser d’accorder des indemnisations. De plus, si l’équipement est endommagé, car il n’a pas été mis en place par un électricien qualifié, la garantie qui l’accompagne devient invalide. Le fabricant peut annuler l’intégralité des responsabilités et droits au remplacement.

Avec le technicien IRVE, il est également devenu plus facile d’être éligible aux subventions accordées par l’État. Plusieurs aides ont effectivement été mises en place dans l’optique d’alléger les dépenses des consommateurs dans l’achat du matériel et le paiement de la main-d’œuvre. Ces primes sont exclusivement offertes à ceux qui décident de recruter un professionnel agréé pour implanter leurs bornes. En fonction de leur situation, les commanditaires peuvent prétendre à la prime ADVENIR, au crédit d’impôt ou encore à la baisse de la TVA qui passe de 20% à 5,5% seulement.

Combien coûte l’intervention d’un installateur IRVE ?

Le prix d’installation d’une borne de recharge est extrêmement variable. La main-d’œuvre coûtera entre 100 à 350 euros pour les modèles standard. S’il s’agit de bornes de recharge rapide, comptez entre 750 et 1250 euros de main-d’œuvre. Concernant les solutions de recharge ultra-rapide, leur implantation nécessite un budget de 1500 à 3000 euros. Il n’est question ici que du coût de la prestation du technicien IRVE. Le devis peut également contenir le prix des matériels électriques, les travaux divers, le transport ou encore le permis de construire.

Par ailleurs, le commanditaire doit prévoir le budget pour l’achat de la borne en elle-même. Les tarifs sont aussi très variables et peuvent aller de 500 à 50 000 euros, hors pose. Ils dépendent de plusieurs paramètres tels que la marque, la puissance, les fonctionnalités intelligentes, les restrictions d’accès, les indices de protection ou encore la connectivité. Les devis seront particulièrement élevés si les bornes sont difficiles à installer parce qu’elles sont par exemple très éloignées du tableau électrique. Si l’électricien doit éventuellement procéder à une remise aux normes de l’installation électrique, cela fera également gonfler la facture finale.

A-t-on droit à des aides pour financer la pose d’une borne de recharge ?

Pour financer l’installation d’une borne de recharge, les collectivités, les entreprises ou les particuliers qui vivent dans un logement collectif ont droit à la prime ADVENIR obtenue grâce aux certificats d’économie d’énergie et gérée par l’Avere France. Il est possible de jouir d’une aide de 20% à 80% du prix total de l’achat des matériels et de la pose dans la limite de 600 à 960 000 euros par point de recharge. Un cahier des charges très rigoureux est à respecter avant de pouvoir être éligible à cette subvention gouvernementale.

De leur côté, les particuliers sont aussi éligibles au crédit d’impôt équivalent à 75% du montant correspondant aux dépenses réalisées avec un plafond de 300 euros par borne. La prime est accessible à tous les contribuables français sans condition de ressources et est valable entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023.