Quels sont les organismes certificateurs de la qualification IRVE ?

Selon la loi, l’installation d’une borne de recharge de voiture électrique doit être confiée à un professionnel possédant une qualification IRVE certifiée par un organisme habilité. Cette mesure a été prise dans le but d’assurer la conformité des infrastructures de recharge aux normes régissant le secteur. Ainsi, après avoir suivi une formation sur les infrastructures de recharges de voitures électriques, le professionnel doit recevoir une certification de la part d’un organisme habilité. Quels sont ces organismes ?

Qualification IRVE : qu’est-ce que c’est ?

Les entreprises officiant dans le domaine de l’électricité doivent se former aux normes relatives aux infrastructures de recharge de voiture électrique si elles souhaitent exercer dans le domaine. En effet, avec la démocratisation des véhicules électriques et hybrides rechargeables, le marché des bornes de recharge est en plein essor. Depuis l’entrée en vigueur du décret du 12 janvier 2017, tous les points de recharge pour véhicules électriques doivent être posés par un professionnel qualifié. Ce même décret exige que ces professionnels qualifiés soient titulaires d’une certification délivrée par un organisme accrédité pour leur qualification.

Néanmoins, la loi n’impose cette obligation qu’aux installations de bornes de recharge d’une puissance inférieure ou égale à 3,7 kW situés dans une habitation privée ou inaccessible au public ou dont la fonction principale n’est pas de recharger des véhicules électriques.
Le programme Advenir ayant pour mission d’offrir des subventions pour l’installation de bornes de recharge exige également la qualification IRVE de la part des installateurs.

À noter que la certification IRVE n’est pas uniquement destinée aux installateurs de bornes de recharge. Les études de conception et la maintenance des bornes de recharge nécessitent également cette qualification.

Quels sont les organismes compétents pour délivrer la qualification IRVE ?

Il existe aujourd’hui deux organismes compétents pour délivrer une certification de qualification IRVE. D’une part, on retrouve Qualifelec, un organisme créé en 1955 dans le but de disposer d’un outil permettant de vérifier que les professionnels du secteur de l’électricité ont le niveau requis pour réaliser les travaux. Placé sous l’autorité des pouvoirs publics et dirigé par des collèges représentatifs des acteurs du secteur électrique et énergétique, Qualifelec accorde des certificats permettant aux entreprises et aux professionnels d’exercer dans le domaine de la borne de recharge électrique en proposant des prestations de qualité et fiables. Qualifelec a mis en place un programme visant à vérifier la compétence des candidats dans le domaine électrique général et sur l’infrastructure de recharge de véhicule électrique. L’obtention d’une certification IRVE de la part de Qualifelec résulte d’une démarche volontaire de l’entreprise intéressée.

D’autre part, il y a l’AFNOR (Association Française de Normalisation) qui a également lancé un programme de qualification peu de temps après Qualifelec. Comme celui-ci, l’AFNOR délivre une certification répondant aux exigences des normes relatives à l’installation et la maintenance IRVE. Cette certification valide les compétences des installateurs et leur permet d’exercer dans le domaine IRVE. Mais l’AFNOR ne s’arrête pas là, car elle a aussi développé un module de qualification volontaire sur la conception d’infrastructures de recharge de véhicules électriques.

À quoi sert la certification de la qualification IRVE ?

Le certificat de qualification professionnelle est une certification créée et délivrée par une branche professionnelle ayant pour intérêt d’attester la maîtrise des compétences liées à un métier donné. Il existe un certificat pour presque tous les métiers y compris le secteur de la borne de recharge électrique. Le certificat de qualification IRVE permet aux entreprises et aux professionnels de faire reconnaître leurs compétences et leur savoir-faire dont ils disposent dans la mise en place et la maintenance des bornes de recharge pour voiture électrique.

L’obtention de cette certification comporte de nombreux avantages pour le professionnel. Elle lui permet d’exercer en toute légalité dans le domaine de la recharge électrique de véhicules. Compte tenu du développement de ce marché, toute entreprise d’électricité et d’énergie a intérêt à étendre son activité. Certaines vont même jusqu’à se spécialiser dans ce type de service.

Disposer d’une certification délivrée par Qualifelec ou AFNOR contribue aussi à la crédibilité de l’entreprise. Les clients auront l’assurance de bénéficier d’une prestation de qualité et d’une borne de recharge conforme en s’adressant à un professionnel qualifié. Le certificat IRVE n’est cependant pas valable à vie. Sa durée de validité est limitée à 4 ans afin d’encourager les professionnels à mettre à jour leurs compétences. Les normes techniques sont en effet appelées à évoluer au fil du temps.

Comment obtenir une certification de qualification IRVE ?

La certification de qualification IRVE est un gage de qualité et de reconnaissance qui ne s’obtient pas facilement. Pour en bénéficier, il est nécessaire de suivre une formation auprès d’organismes formateurs agréés par Qualifelec ou par AFNOR. Pour les identifier, il suffit de se rendre sur leur site web officiel. Les formations se déclinent en 3 niveaux : la formation de base correspond à la mise en place d’un point de recharge d’une puissance maximum de 22 kW sans configuration spécifique pour la communication et la supervision. Pour être en mesure d’installer une borne de recharge communicante jusqu’à 22 kW, la formation de niveau 2 est indispensable, mais il faut d’abord passer par la formation de base pour accéder à celle-ci. Quant à la qualification IRVE de niveau 3, elle concerne l’installation de bornes de recharge rapide de plus de 22 kW. Il est également nécessaire de passer les deux niveaux précédents pour avoir la possibilité de passer celle-ci.

La deuxième étape pour obtenir une certification de qualification IRVE consiste à en faire la demande auprès de Qualifelec ou d’AFNOR. Pour ce faire, le demandeur devra monter un dossier comprenant une lettre de demande précisant le choix des spécialités, le ou les diplômes obtenus ainsi que des documents attestant la réalisation de deux installations conformes aux normes et reconnues par le formateur. Ce dossier sera alors analysé par un comité d’approbation et à l’issue de cette étape, le certificat officiel sera délivré au demandeur s’il est considéré comme compétent pour exercer le métier. À noter que la demande de certification est payante. Une demande de devis en ligne sur le site officiel des organismes de certification est nécessaire pour connaître le montant exact.