Superchargeur pour voiture électrique : quelle caractéristique ? Quel coût ?

La recharge a toujours représenté un frein au développement de l’électromobilité. De nombreuses mesures ont alors été prises pour que les automobilistes puissent récupérer partout et rapidement l’autonomie de leur véhicule. L’augmentation des stations de recharge rapide a permis de lever les freins liés au déploiement des voitures à zéro émission. Ces infrastructures permettent de récupérer jusqu’à 80% de charge en moins de 30 minutes. Le coût de la recharge dépend essentiellement du réseau par lequel le conducteur est passé.

Qu’est-ce qu’une borne de recharge rapide ?

Il existe plusieurs modes de recharge destinés à regagner l’autonomie d’un véhicule électrique. La recharge lente s’effectue essentiellement sur une prise domestique ou renforcée délivrant une puissance de 2 à 3 kW. La recharge accélérée est plus pratique et sécurisée et nécessite l’utilisation d’une borne de recharge de 7 à 22 kW. Quant à la recharge rapide, elle permet de recharger des voitures électriques à partir d’une puissance de 43 kW. Ce dispositif à gros débit a pour vocation de réduire considérablement le temps passé à la station et s’utilise essentiellement en prévision de longs trajets. Ces bornes rapides font exclusivement appel au courant continu qui ne passe plus forcément par le chargeur embarqué du véhicule, mais qui alimente directement la batterie en électricité. Le principal avantage des bornes rapides repose aussi sur le délai de recharge. Il suffit par exemple de moins d’une heure pour recharger une batterie de 30 kWh avec une borne de 50 kW contre 16 heures sur une prise domestique. Cet énorme écart justifie le succès de la recharge rapide auprès des électromobilistes. Toutefois, pour qu’ils puissent réellement en profiter, il faudra que le véhicule tolère une charge puissante en courant continu. Le délai de recharge dépendra aussi de la capacité énergétique de la batterie, car si elle est très élevée, l’automobiliste devra attendre plus longtemps.

Quels sont les standards utilisés ?

La recharge rapide use principalement de trois types de charges standard à savoir la charge AC, la charge Combo et la charge CHAdeMO. La charge AC est utilisée pour les recharges lentes et accélérées, mais il existe des bornes rapides qui y ont aussi recours. L’un des premiers véhicules proposant une charge rapide en courant alternatif a été la Renault Zoé qui a été équipée à l’époque d’un chargeur caméléon tolérant jusqu’à 43 kW de puissance. La technologie CHAdeMO est une invention japonaise qui a permis à l’industrie de disposer de son propre standard. Le dispositif tolère une puissance maximale de 50 kW en courant continu. Il est compatible exclusivement avec les véhicules de marques asiatiques à l’instar de la Nissan Leaf. Quant à la charge Combo, il s’agit du standard utilisé en Europe et en Amérique. Un seul connecteur permet de réaliser autant une charge lente que rapide. Ce standard est quasiment la norme pour tous les véhicules électriques issus des constructeurs français, allemands ou américains. Une des particularités et des forces du standard Combo est qu’il tolère une puissance particulièrement élevée pouvant aller jusqu’à 350 kW.

Les Superchargeurs de Tesla

Il existe des bornes rapides dites « propriétaires » à l’instar des Superchargeurs de chez Tesla. Ces infrastructures ont été spécialement développées pour recharger uniquement les véhicules électriques de la marque à savoir la Tesla Model S, la Tesla Model 3, la Tesla Model X et la Tesla Model Y. Néanmoins, des changements vont probablement apparaitre concernant cette exclusivité. Il semble que l’enseigne américaine soit en train de changer de cheval de bataille et compte ouvrir ses Superchargeurs à tous les utilisateurs de véhicules électriques. Toutefois, le défi reste de taille, car les autres voitures devraient s’équiper d’un port Tesla spécifique avant de pouvoir utiliser ces bornes rapides à moins que des adaptateurs voient le jour. Pour l’heure, ces Superchargeurs s’inscrivent comme l’un des plus performants sur le marché actuellement. Ils sont en mesure de délivrer une puissance de 72 kW, 150 kW et jusqu’à 250 kW. Il suffit d’à peine 15 minutes pour passer d’un niveau de charge de 20 à 80% sur les bornes de 250 kW selon le constructeur. Au sein des 3200 stations réparties dans le monde, il existerait près de 30 000 de ces Superchargeurs. Les principaux continents qui en sont équipés sont l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique.

Combien coûte la recharge sur une borne rapide ?

Le prix d’une recharge sur un Superchargeur dépend essentiellement du type de borne utilisée, de l’opérateur ainsi que de la période durant laquelle s’effectue la recharge. Il est estimé que les Superchargeurs de Tesla appliquent un tarif moyen de 0,37 kWh/kWh. Sur les réseaux Corridor, le coût est de 1 euro par charge auquel il faut ajouter 0,45 euro/ kWh. Au sein des stations de recharge Total, les utilisateurs paieront entre 0,40 et 0,65 euro/minute. Quant aux réseaux Ionity, l’usage des bornes rapides est tarifé à 0,79 euro/minute avec des prix plus réduits si l’utilisateur a souscrit à un abonnement.