Borne de recharge pour station de lavage : conseils, prix et devis

Bien plus qu’une simple vaguelette, la vague électrique est une véritable déferlante. De 2020 à 2021, une hausse de 108% a été constatée sur les ventes. Si en 2020, seuls 2,01 millions de véhicules ont été immatriculés, ce chiffre est passé à 4,2 millions en 2021, soit 198% de plus qu’en 2019 où les ventes n’ont été que de 1,4 million. D’après les prévisions, le marché pour 2022 devrait enregistrer jusqu’à 7,5 millions de voitures commercialisées. Face à un tel engouement, il devient impératif de suivre la tendance et de mettre à la disposition des électromobilistes des services adaptés à leurs besoins. Les stations de lavage qui désirent générer du trafic sur leur site ont alors intérêt à installer des bornes de recharge et ainsi permettre à leurs clients de recharger leur voiture en attendant leur tour.

Les stations de lavage : différentes techniques et technologies

58% des voitures en France passent par une station de lavage, ce qui témoigne du succès de ces car-wash. Un Français a recours à ce type de services au minimum 6 fois par an. Il existe plusieurs options de lavage qui leur sont proposées et qui se déclinent en trois grandes catégories. En premier lieu figure le lavage manuel entièrement réalisé à la main. En ce moment, le lavage à sec a la cote, car il est plus écologique en garantissant une économie d’eau et une réduction de la pollution. Le principe consiste à nettoyer le véhicule avec des produits nettoyants biodégradables. La seconde catégorie représentée par le lavage semi-automatique impliquant de passer par des stations en libre-service au sein desquelles le nettoyage s’effectue avec un jet d’eau à haute pression. Le conducteur a également la possibilité de passer par les services d’un institut de beauté automobile qui est considéré comme le nec plus ultra. Cette prestation importée des États-Unis est la plus complète, mais aussi la plus chère. Pour les plus pressés, ils peuvent opter pour le lavage automatique. Il s’agit de stations munies de portiques à haute pression. Plus spécifiquement, la méthode a recours au système de haute pression combiné avec un nettoyage à brosses fixées sur un châssis.

Pourquoi équiper une station de lavage de bornes de recharge ?

Chaque type de lavage correspond à une durée d’attente. Avec le programme aux rouleaux, il suffit de 6 minutes pour nettoyer le véhicule. Dans le cadre d’un lavage en tunnel, le délai n’est que de 2 minutes. Pour un lavage haute pression, il faut patienter jusqu’à 5 minutes 30. Le lavage à la main pour sa part est le plus long et s’effectue en moyenne en une heure. Ainsi, pour les stations de lavage qui proposent cette prestation, il est tout à fait pertinent d’envisager l’installation d’une borne de recharge. Pour compenser le délai d’attente, le conducteur en profite et branche son véhicule afin de récupérer un peu d’autonomie.

Avoir un dispositif de recharge est avantageux à bien des égards pour une station de lavage. Cela permet dans un premier temps de conquérir de nouveaux clients tout en fidélisant déjà ceux existants. Le temps de recharger leur auto, les automobilistes découvrent les nouveaux services de la station. Le site gagne aussi davantage de trafic en étant équipé, car il est référencé sur les applications mobiles destinées à géolocaliser les bornes de recharge. Comme les électromobilistes privilégient les lieux où ils peuvent se recharger, la visibilité de l’entreprise est optimale.

Elle peut également utiliser ce nouveau service comme une source de revenus en refacturant la recharge. Il est possible de choisir une facturation au temps ou au kWh. Le gérant de la station peut décider de gérer lui-même cette prestation ou de recourir à un système automatisé de supervision.

Quelles bornes de recharge choisir pour une station de lavage ?

Les stations de lavage ont intérêt à miser sur la borne la plus adaptée pour offrir un service de qualité à leurs clients. Tout d’abord, comme le matériel sera soumis à une utilisation intensive, il est vivement recommandé de se tourner vers les modèles robustes proposés par des marques reconnues. Les bénéficiaires ont l’embarras du choix à ce niveau. Il existe les fabricants de notoriété internationale qui produisent des matériels électriques et qui proposent désormais des bornes à savoir Hager, Schneider ou Legrand. Les consommateurs peuvent aussi privilégier les marques qui se spécialisent uniquement dans les technologies de recharge pour véhicules électriques telles que Wallbox, EVBox ou Newmotion.

La station de recharge doit ensuite faire le choix entre une borne murale ou sur pied ou les modèles de type totem. La seconde configuration propose jusqu’à deux points de charge et offre des fonctionnalités supplémentaires comme le paiement par carte bancaire.

L’étape la plus cruciale consiste à définir la bonne puissance de charge. Les infrastructures délivrent différents niveaux de puissance. En courant alternatif, il est possible d’avoir des Wallbox de 3,7 kW faisant gagner 15 à 20 km d’autonomie dans l’heure, de 7,4 kW pour 30 à 40 km, de 11 kW pour 60 à 70 km et de 22 kW pour 100 à 120 km. Avec un modèle de 50 kW fonctionnant en courant continu, le gain est de 300 km/h et il passe à 600 km/h avec une version à 100 kW. L’idéal est de privilégier les bornes les plus puissantes pour que l’automobiliste puisse recharger dans un délai court. Les stations de recharge qui n’ont pas le budget pour acheter un équipement à 50 kW ou 100 kW peuvent se contenter des Wallbox de 22 kW.

L’investissement nécessaire pour profiter d’une borne de recharge

Le prix d’installation d’une infrastructure de recharge dépend de plusieurs facteurs comme la puissance, le nombre de bornes, les travaux de voirie nécessaires, la distance entre le compteur et la borne ou les diverses fonctionnalités intelligentes. Il faudra prévoir un budget entre 1000 et 5000 euros. Les bornes qui délivrent plus de 50 kW exigent un investissement encore plus conséquent. Plusieurs dizaines de milliers d’euros sont requis pour bénéficier d’une telle installation. Afin d’avoir une idée plus précise du coût du projet, il est recommandé de demander un devis auprès d’un technicien IRVE qui est le seul qui soit habilité à poser des bornes de plus de 3,7 kW.