Wallbox pour Fiat 500e : quelle borne de recharge ? Quel coût ?

En 2020, Fiat présente en grande pompe sa 500e. Cette version 100 % électrique de l’iconique citadine italienne garde l’apparence qui a fait son succès durant toutes ces années et plaît pour ses tarifs contenus. Par-dessous tout, les utilisateurs l’aiment pour ses deux capacités de batterie qui s’adaptent à différents besoins. Le véhicule peut être aussi rechargé de diverses manières, ce qui le rend polyvalent et peu contraignant. Avec quelle borne de recharge est-il possible de récupérer l’énergie de la Fiat 500e ?

Fiat 500e, une puce électrisante

Inspirée du design de la mythique édition des années 50, la génération de 2007 de la Fiat 500 préserve son design qui a tant contribué à faire sa popularité. Le passage à l’électrique n’a rien bouleversé à ce niveau et la citadine garde la même allure afin de continuer à séduire ses fans. Toutefois, on remarque une apparence plus haut de gamme et des galbes plus marqués qui lui permettent de se démarquer. Le catalogue propose essentiellement trois carrosseries à savoir la version 4 portes « 3 +1 », la version 2 portes « cabriolet » munie d’un toit coulissant et la version 3 portes « Berline ». Sous le capot, la Fiat 500e est disponible en deux motorisations : un moteur de 70 kW ou 95 ch d’une puissance maximale de 135 km/h et un autre moteur plus performant de 87 kW ou 118 ch avec 220 Nm de couple qui délivre une puissance de 150 km/h. Toujours dans une volonté de satisfaire les besoins des utilisateurs, la citadine italienne propose aussi deux batteries à autonomies différentes. La première d’une capacité de 42 kWh est capable de rouler 298 à 321 km en une seule charge tandis que la seconde batterie de 23,8 kWh procure une autonomie de 180 km en cycle WLTP.

La recharge lente sur la Fiat 500e

A l’instar de la plupart des véhicules électriques actuels, la Fiat 500e peut être branchée sur des prises classiques. La voiture est livrée avec un câble type 2 mode 2 comprenant un boîtier de contrôle ICCB. Elle peut récupérer son énergie en mode 1 avec une puissance de 3 kW pour 10 ampères ou 16 ampères. Lorsqu’elle est branchée avec une prise de 16 A, le modèle muni de la batterie de 23,8 kWh a besoin de 8 heures pour se recharger. Logiquement, la version 42 kWh nécessite plus de temps de recharge qui passe à 14 heures.

Étant donné que la recharge lente représente une contrainte pour les utilisateurs, Fiat a pensé a tout en équipant sa citadine électrique d’un mode de conduite Sherpa à vocation de préserver l’autonomie. En activant cette fonctionnalité, les accélérations deviennent plus lentes, la vitesse est bridée à 80 km/h, les sièges chauffants ainsi que la climatisation cessent de fonctionner automatiquement. La réduction de la consommation se veut moins contraignante si l’utilisateur décide d’utiliser le mode Range.

Une charge accélérée à différents prix pour plus de confort

La Fiat 500 électrique est munie d’une prise Combo CSS type 2. Ainsi, il est possible de recharger en courant alternatif sur une puissance maximale de 11 kW grâce à la prise type 2. Les utilisateurs qui décident d’utiliser une Wallbox de 7,4 kW pourront recharger leur véhicule de 42 kWh de capacité pendant 6 heures environ. Ceux qui ont la possibilité de recourir à une borne de 11 kW n’auront besoin que de 4 heures pour faire le plein. Un des avantages de Fiat est que le constructeur a conçu deux types de boîtiers pour permettre aux utilisateurs de recharger leur voiture. La Wallbox appelée EVBox ELVI permet une recharge de 11 kW en triphasé et une recharge en 3,7 et 7,4 kW en monophasé. La borne est associée à une application dédiée qui donne la possibilité à l’utilisateur de gérer la recharge à distance. Le second boîtier pour sa part est appelé easyWallbox et a la particularité d’être compatible avec toutes sortes de prises grâce à la fonction « Plug & Play » et offre une compatibilité en courant triphasé de 11 kW. Son installation n’exige pas forcément l’intervention d’un professionnel.

Pour bénéficier de la charge accélérée, les conducteurs devront envisager la pose d’une Wallbox chez eux. Le prix moyen de cette installation varie de 1200 à 1500 euros TTC, mais il est possible de réduire la facture grâce à des aides comme la prime ADVENIR ou le crédit d’impôt.

Gagner rapidement de l’autonomie avec la charge rapide

Les conducteurs qui ont besoin de récupérer rapidement l’autonomie de leur véhicule pourront utiliser les bornes publiques. Munie d’un câble mode 3, la citadine électrique peut tolérer une puissance de 85 kW en courant continu de forte intensité. Il suffit de 35 minutes pour gagner 250 km d’autonomie soit 80 % de la capacité de la batterie et à peine 5 minutes pour obtenir 50 km d’autonomie. Ces bornes rapides sont disponibles sur les parkings de certains centres commerciaux ou le long des voies rapides. Pour les trouver, il suffit d’utiliser les applications proposées par Fiat ou d’autres plateformes généralistes spécialisées.