Wallbox pour Smart EQ fortwo : quelle borne de recharge ? Quel coût ?

Proclamant la venue d’une nouvelle ère tout électrique, la Smart EQ Fortwo inaugure une décision stratégique au sein du groupe allemand ayant pris l’initiative de cesser définitivement la production thermique. Déclinée en version quatre places, la petite puce à watts promet des sensations de conduite de haute volée associées à une autonomie de 135 km qui est suffisante pour un usage urbain voire périurbain. La recharge quant à elle ne nécessite pas de passer par des bornes rapides, car l’EQ Fortwo est dépourvu de connecteur Combo CCS.

Smart EQ Fortwo : l’idéal pour une circulation en jungle urbaine

L’arrivée de la Smart EQ Fortwo sous un format électrifié n’a pas vraiment été une surprise, car il a été tout à fait naturel que cette citadine strictement taillée pour la ville s’offre un moteur plus propre. L’histoire de cette Smart Electric ne date pas d’hier avec le lancement de la flotte de 100 véhicules en 2007 à Londres. L’aventure « branchée » se poursuit en 2009 lorsque le constructeur produit 2000 unités sur les 1000 initialement prévues. En 2012, la Smart Electric va être disponible à plus grande échelle et a subi plusieurs remaniements au cours des années dont les derniers en date remontent à 2020.

Avec son gabarit ultra-compact de 2,69 m de longueur et son diamètre de braquage de 6,95m, le véhicule évolue avec la plus grande aisance dans le paysage urbain. Il surpasse bon nombre de ses concurrents à l’instar de la Renault Twingo qui doit s’incliner en dépit d’un rayon de braquage de 4,30 mètres. Sur la route, la Smart subit des variations de trajectoires lors des freinages en courbe ainsi que des mouvements de tangage au freinage et à l’accélération. Par chance, elle se rattrape avec son poids inférieur à 73 kg par rapport à la Twingo lui conférant des accélérations plus dynamiques. Sous le capot, la puce allemande est propulsée par un moteur synchrone triphasé d’une puissance de 60 kW/81 ch pour 160 Nm de couple. Le même bloc a été monté sur sa cousine la Renault Twingo.

Des tarifs pointés du doigt

Un des principaux défauts reprochés à la Smart EQ Fortwo repose sur son prix exorbitant. Comptez 27 250€ pour la version Passion et 29 250€ pour la version Prime. Les prix grimpent à 30 550€ pour l’EQ Cabrio Passion et 32 350€ pour l’EQ Cabrio Prime sans la déduction du bonus écologique. En comparaison, la Twingo ZE Life est à 21 350 €, Zen à 24 450 €, Intens à 24 450 € et Vibes à 26 450 €, hors bonus. Or, la citadine française propose quatre places contre deux seulement pour l’Allemande. Certes, l’équipement est généreux dès le premier niveau puisqu’il comprend de série la navigation, les jantes en alliage et la caméra de recul, mais la facture reste salée compte tenu de l’usage limité du véhicule.

Des technologies de recharge lente, normale ou accélérée

La Smart EQ Fortwo bénéficie d’un pack de batteries d’une capacité énergétique de 17,6 kWh constituée de 96 cellules qui revendique un rayon d’action de 119 à 135 km en fonction des versions. La Twingo Électrique se veut plus performante avec son pack de 22 kWh soit 21,3 kWh utiles, capable de rouler jusqu’à 180 km en une seule charge conformément au protocole WLTP.

La Smart est livrée de série avec le câble mode 3 (230 V, 20 A) qui lui permet de se brancher avec les bornes de recharge publiques ou les boîtiers muraux. Le véhicule passe d’un niveau de charge de 10 à 80% en 3h30. Le câble de recharge en mode 3 adapté au réseau triphasé 230 V 3×32 A est également disponible en option et permet d’utiliser une borne de 22 kW dans un délai de 40 minutes. Par ailleurs, la citadine a droit à un cordon conçu pour la prise domestique de 10 A et 230 V qui augmente son temps de recharge à 6h.

Pour éviter au conducteur de faire des haltes trop fréquentes à une station de recharge, le véhicule bénéficie d’un dispositif de récupération d’énergie assistée par radar qui s’adapte à la densité du trafic. Il propose aussi plusieurs fonctions d’économie d’énergie intelligentes à l’instar de l’incontournable Mode Eco augmentant son autonomie et son efficience. Par ailleurs, une fonction de préclimatisation planifiée est au rendez-vous et se gère par le biais de l’application Smart EQ control.

Quel budget prévoir pour recharger la Smart EQ Fortwo ?

La Smart EQ Fortwo se veut relativement gourmande en énergie en annonçant une consommation de 17,1 – 18,6 kWh/100 km contre 13,5 kWh/100 km pour la Volkswagen e-up !. Cela signifie que les utilisateurs doivent prévoir un budget quotidien pour recharger. Sur le tarif de base d’EDF, passer d’un état de charge de 10 à 80% coûte 2,14 € selon une simulation réalisée par Automobile Propre. Ce coût passe à 2,42 € en heures creuses et à 1,81 € en heures pleines.