Borne de recharge couplée à du photovoltaïque : explication

La recharge de véhicules électriques connaît des évolutions. Une des innovations actuelles consiste à utiliser l’énergie solaire pour récupérer l’énergie de la batterie de l’automobile. Cette solution à la fois écologique et économique permet de devenir aussi producteur et consommateur d’énergie verte par le biais de l’autoconsommation. Pour qu’elle soit pertinente, il convient de bien choisir le nombre de panneaux photovoltaïques et le système de stockage de l’énergie.

Comment recharger une voiture électrique à l’énergie solaire ?

Recharger une voiture électrique coûte moins cher que faire le plein d’essence. Toutefois, ce geste représente un budget qui finit par être considérable à moyen et long terme. Dans ce contexte, beaucoup d’automobilistes réfléchissent à un moyen de réduire les coûts tout en faisant un acte pour préserver l’environnement. Une des solutions qui en ressort consiste à coupler la borne de recharge avec une installation photovoltaïque. Cette démarche est intéressante grâce à l’autoconsommation. Le surplus d’énergie produit est stocké puis consommé ultérieurement, mais peut également être revendu. Pour que le système fonctionne, des panneaux solaires ainsi qu’une borne de recharge raccordée à l’installation électrique font partie des principaux équipements indispensables.

La priorité sera de dimensionner correctement l’installation et de choisir le nombre adéquat de panneaux photovoltaïques. Ce paramètre dépend de plusieurs facteurs tels que la batterie de la voiture, la puissance de la borne de recharge ainsi que le budget à allouer au projet. L’exposition et la surface du toit, le nombre d’appareils domestiques dans la maison et le nombre d’occupants du logement entrent aussi en ligne de compte.

En moyenne, une installation de 3 kWc (kilowatt-crête) est conseillée pour recharger une voiture électrique standard. Cela est suffisant pour gagner une semaine d’autonomie soit 155 km. Rappelons qu’un Français parcourt quotidiennement 25 à 30 km. Au total, 8 à 10 panneaux photovoltaïques sont à prévoir pour obtenir l’énergie nécessaire à cette autonomie.

Le stockage de l’énergie est aussi une question à ne pas négliger. Le surplus d’électricité doit être conservé soit dans une batterie soit via un système de stockage virtuel. La batterie représente une solution courante, mais elle a pour inconvénient de coûter cher et de ne pas être pratique à utiliser. C’est pourquoi de plus en plus d’utilisateurs préfèrent se tourner vers le stockage virtuel. Son principe consiste à confier le surplus d’énergie produit à un compte virtuel à la manière d’un compte bancaire. L’électricité peut être utilisée à tout moment par son propriétaire qui tire profit de ce système en n’ayant aucun investissement de départ à réaliser.

Quel intérêt d’utiliser l’énergie solaire pour recharger une voiture électrique ?

Installer des panneaux photovoltaïques pour recharger une voiture électrique est intéressant du point de vue financier. En moyenne, une voiture électrique consomme 15 kWh / 100 km. Chaque jour, elle parcourt une distance de 25 à 30 km et dépense donc au quotidien entre 4 à 5 kWh d’énergie, ce qui fait un total annuel de 1500 kWh. Or, une installation à énergie solaire permet de disposer chaque année d’une quantité de 3600 kWh. L’opération est largement rentable, surtout si l’utilisateur choisit un système de stockage virtuel qui est moins cher. Il peut ainsi utiliser l’énergie disponible pour alimenter les appareils de la maison durant toute l’année.

Par ailleurs, avec le Plan Solaire 2021, des avantages fiscaux sont offerts aux automobilistes qui prévoient de mettre en œuvre une installation solaire domestique. Ils ont droit à des baisses de prix sur l’installation et des primes à l’autoconsommation et peuvent revendre l’énergie dont ils n’ont pas besoin.

Comme l’électromobiliste n’est plus obligé de passer par le réseau électrique standard, il fait d’importantes économies sur sa facture énergétique.

Avoir des installations photovoltaïques est aussi un acte écocitoyen. Cette ressource naturelle remplace l’utilisation des énergies fossiles qui commencent à se tarir et s’inscrit comme une solution imparable à la préservation de l’environnement. L’utilisateur profite en même temps d’une énergie gratuite et écologique.

Comment optimiser la recharge à l’énergie solaire ?

Recharger avec une installation solaire implique l’utilisation d’un outil intelligent pour le monitoring de la production des panneaux photovoltaïques. La borne de recharge doit être couplée à un gestionnaire intelligent en charge de superviser l’installation. Via une interface web, l’utilisateur peut suivre la production électrique et visualiser l’impact des facteurs externes dans le bon fonctionnement des panneaux solaires. Ces outils de supervision proposent plusieurs fonctionnalités comme la détection des pannes, le suivi de la rentabilité et de la performance de l’installation, une assistance à distance, etc. Les informations transmises permettent à l’utilisateur de déterminer les moments les plus propices de la journée pour recharger son auto.

Si mettre en œuvre un projet d’installation solaire semble contraignant pour l’électromobiliste, mais qu’il souhaite malgré tout recourir à une ressource propre et naturelle, l’alternative est de choisir un fournisseur d’électricité verte. Ces opérateurs utilisent l’énergie hydraulique, solaire, éolienne ou issue de la biomasse pour faire fonctionner le réseau.