Wallbox pour DS9 e-Tense : quelle borne de recharge ? Quel coût ?

À l’heure où toutes les attentions sont portées vers le SUV, sortir un modèle de berline de luxe relève d’un grand défi. Néanmoins, le marché des berlines premiums ne s’est pas encore effondré pour autant si on en croit les constructeurs allemands, champions de la catégorie. Bien au contraire, avec l’hybridation, la berline de luxe connait de plus en plus de succès auprès des consommateurs, ce qui a encouragé le constructeur français DS à décliner son offre DS9 en une version hybride rechargeable baptisée DS9 e-Tense. Au programme, il y aura moins d’émission de CO2, mais surtout une performance capable de faire pâlir d’envie ses concurrents.

DS9 e-Tense : autonomie électrique et performance

Dans la catégorie des berlines de luxe, il est rare de retrouver trois versions d’un seul et même modèle en mode hybride rechargeable. Effectivement, la DS9 e-Tense se décline en trois niveaux de puissance : 225, 250 et 360 chevaux. Au lancement du modèle, seuls les versions 225 et 360 chevaux étaient disponibles. La plus sobre de 225 chevaux reprend notamment le système hybride du Citroën C5 Aircross et du Peugeot 508 Hybrid avec un bloc essence 1,6 PureTech de 180 chevaux et un moteur électrique de 80 kW soit 110 chevaux. Quant à la version à 360 chevaux, elle compte un bloc essence ainsi que deux moteurs électriques placés au niveau des essieux avant et arrière, offrant ainsi 4 roues motrices et un couple de 520 Nm. Cette triple motorisation garantit à la berline hybride une performance qui lui permet de rivaliser avec la concurrence allemande devant une clientèle toujours en quête de puissances élevées. Cependant, ces deux versions de la DS9 e-Tense ne sont dotés que d’une batterie de 11,9 kWh dont l’autonomie maximale est de 44 km. Ce n’est que plus tard que la version à 250 chevaux a été intégrée à la gamme. Cette variante a permis à la berline haut de gamme d’améliorer son autonomie en embarquant non pas une batterie de 11,9 kWh, mais de 15,6 kWh pour une autonomie en tout électrique de 61 km. Compte tenu du fait que l’autonomie en mode électrique de la DS9 e-Tense 250 est supérieure à 50 km, l’acheteur est exonéré de malus écologique. Néanmoins, le coup du véhicule est beaucoup trop élevé pour qu’il puisse bénéficier d’un bonus écologique. À titre d’information, le prix de la DS9 e-Tense 250 est supérieur à 50 000 euros à l’achat.

Quelle borne de recharge pour la DS9 e-Tense ?

Si la capacité de la batterie d’un véhicule hybride rechargeable telle que la DS9 e-Tense est faible, elle ne nécessite pas une borne de recharge puissante. Ainsi, il est tout à fait possible de se contenter d’une prise électrique pour la recharge. Cependant, cette solution n’est pas conseillée, notamment en raison des risques qu’elle constitue à la fois pour l’installation électrique de la maison et pour la sécurité du véhicule. La borne de recharge de type wallbox est l’option de recharge la mieux indiquée. Dotée d’une prise de charge Type 2 sur toutes ses versions, la DS9 e-Tense est compatible avec la recharge normale en courant alternatif monophasé de 3,7 kW à 7,4 kW. Pour optimiser le temps de charge, il est recommandé de choisir la borne de 7,4 kW avec laquelle la batterie de 11,9 kWh se remplit en seulement une heure et demie contre 2 heures 20 minutes pour la batterie de 15,6 kWh. L’intérêt de s’équiper de la borne la plus puissante compatible avec le véhicule est de profiter d’un temps de charge optimal tout en s’équipant d’un dispositif qui est également susceptible de s’adapter à un véhicule 100 % électrique.

Combien coûte la borne de recharge de 7,4 kW pour la DS9 e-Tense ?

La borne de recharge de 7,4 kW compatible avec la DS9 e-Tense est affichée à partir de 700 euros, tarif susceptible d’augmenter en fonction des modèles et des marques. En effet, certaines marques reconnues pratiquent des tarifs légèrement plus élevés, justifiés par la qualité de leurs produits. Les modèles livrés avec les équipements de sécurité nécessaires à l’installation comme l’interrupteur différentiel sont également plus chers. D’autre part, lorsqu’on opte pour un équipement plus technologique comme la borne connectée, il faut s’attendre à payer le dispositif plus cher, parfois jusqu’à 1 500 euros. À ce prix, l’utilisateur profitera de fonctionnalités de suivi et de contrôle à distance de la borne et aura l’occasion de gérer sa consommation d’énergie. En dehors de l’achat de la wallbox, il convient aussi de compter les frais d’installation par un professionnel. L’intervention d’un installateur agréé est obligatoire dans ce genre de travaux. Néanmoins, il est possible de bénéficier d’une aide financière comme le crédit d’impôt ou le taux de TVA réduit à 5,5 % en faisant appel à lui. Pour connaitre le coût de l’installation, il faut effectuer une ou plusieurs demandes de devis.