Wallbox pour Porsche Taycan : quelle borne de recharge ? Quel coût ?

L’arrivée de la Porsche Taycan sur le marché des véhicules 100% électriques atteste de l’ampleur que prend l’électromobilité. Désormais, ce ne sont plus les citadines qui ont droit à des blocs électriques sous le capot. Les sportives entrent en phase avec la tendance et se mettent au vert. La Taycan s’offre de nombreuses versions pour s’adapter aux besoins de chaque électromobiliste qui peuvent opter pour une puissance élevée contre une autonomie plus contenue ou a contrario, le maximum de kilomètres à parcourir contre moins de puissance.

Une Porsche Taycan aux multiples déclinaisons

Le « Jeune cheval fougueux » de la firme de Stuttgart fait son apparition pour la première fois le 4 septembre 2019. Le Taycan annonce une nouvelle ère, celle de l’électrique. À l’occasion de la sortie de cette sportive branchée, le constructeur a lancé plusieurs versions de différentes performances destinées à répondre à plusieurs besoins.

Dans sa version GTS, la Taycan s’équipe d’un moteur de 517 ch/380 kW qui augmente à 598 ch/440 kW avec la fonction Overboost pour un couple de 850 Nm et une accélération de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes. La Taycan GTS se dote d’une batterie de 93, 4 kWh annonçant une autonomie de 504 km.

Plus modeste, la Taycan 2S s’offre un électromoteur d’une puissance 326-380 ch/240-280 kW portée à 408-476 ch/300-350 kW avec la fonction Overboost pour 345-357 Nm de couple. La sportive bat le 0 à 100 km/h en 5,4 secondes et a droit à une batterie de 79,2 ou de 93,4 kWh qui assure une autonomie électrique en cycle WLTP de 431 à 484 km.

Dans sa déclinaison 4S, la Taycan se veut plus puissante que la 2S grâce un moteur de 435-490 ch/320-360 kW ou 530-571 ch/390-420 kW avec Overboost pour 640-650 Nm de couple. Il lui suffit de 4 secondes pour franchir le 0 à 100 km/h sur une vitesse de pointe de 250 km/h. La 4S a également droit à une batterie de 79,2 ou de 93,4 kWh dont l’autonomie est portée à 333 à 407 et 386 à 463 km.

Les Taycan Turbo et Turbo S pour leur part étrennent le même électromoteur de 625 ch/450 kW. La première version bénéficie d’une puissance de 680 ch/500 kW pour 850 Nm de couple avec la fonction Overboost et la seconde de 761 ch/560 kW pour 1050 Nm de couple. Les deux s’octroient une batterie de 93,4 kWh qui assure 381 à 450 km d’autonomie pour la Taycan Turbo et 388 à 412 km pour la Taycan Turbo S.

La recharge domestique de la Porsche Taycan

90% de la recharge des voitures électriques s’effectue à domicile. Un électromobiliste qui branche la Taycan sur une prise de type 2 délivrant une puissance de 2,4 kW devra patienter jusqu’à 30 à 40 heures pour gagner 80% de charge. Il semble assez difficile d’envisager l’usage de cette solution de recharge pour une utilisation quotidienne de son véhicule. D’où l’intérêt d’opter pour l’installation d’une borne de recharge ou Wallbox. La Taycan est équipée d’un chargeur embarqué tolérant une puissance maximale de 11 kW sur courant alternatif en réseau monophasé. Il est donc conseillé de se tourner vers les Wallbox qui délivrent une puissance identique pour optimiser la recharge. Porsche a aussi développé sa propre infrastructure baptisée Porsche Charging Box qui permet de récupérer l’énergie de la batterie en 6 à 8 heures environ. La charge à domicile peut être programmée par le biais du logiciel Porsche Home Energy Manager. Cette solution offre la possibilité d’activer automatiquement la recharge en période d’heures creuses où les tarifs sont au plus bas. Elle empêche également les risques de surcharge en arrêtant la session durant les pics de consommation. Un des rôles de ce calculateur intelligent est ainsi d’assurer que les appareils domestiques soient suffisamment alimentés pendant que le véhicule se réapprovisionne en énergie dans le garage.

Recharger la Porsche Taycan sur une borne rapide. Quel coût ?

Face aux puissances élevées annoncées, la Porsche Taycan s’adapte logiquement à la recharge rapide. Le véhicule tolère jusqu’à 270 kW en courant continu et fait appel à une nouvelle technologie qui augmente la tension du connecteur Combo CCS à 800 volts pour que la puissance délivrée puisse aller jusqu’à 500 kW.

Pour l’heure, si l’utilisateur passe par le réseau Ionity dont la puissance maximale offerte est de 350 kW, il peut récupérer jusqu’à 100 km en seulement 5 minutes. Sur ces bornes ultra-rapides, le coût de la recharge s’élève à 0,79 €/min et il faudra donc débourser jusqu’à 25 euros pour rester branché une trentaine de minutes.

Pour optimiser son temps de charge, l’électromobiliste a intérêt à surveiller le degré de chaleur de la batterie. Il suffit de 22 minutes pour passer de 5 à 80% sur une borne de 270 kW lorsque la température se situe entre 30 et 35°C contre 35 minutes d’attente quand elle est de 10°C. À 0°C, il faudra patienter entre 40 à 45 minutes. Avec l’aide du planificateur Porsche Charge Manager, la température de la batterie est régulée automatiquement à l’approche d’une borne.